Remplacement d’un join spi de fourche

Auteur : Pierre-François Birgaentzle

Remplacement d’un join spi de fourche

Outillage :

  • Douilles de 10, Allen de 6, Allen de 5, Allen de 17, Allen de 8
  • Clé plate de 10
  • Tournevis empreinte Philips
  • Clé dynamométrique
  • Pince à becs fins
  • Coulisseau de pose pour le joint, ou à défaut un tube de diamètre et de longueur adéquates
  • Clé « spéciale », composée d’un boulon de 24 mm sur plats, fixée au bout d’une tige filetée coudée (longueur mini de 50 cm en partie droite)
  • Loctite Freinfilet.

Liste des pièces à changer obligatoirement (par tube) :

  • 1 Joint spi 1NL-23145-00
  • 1 Rondelle 26H-2319L-00
  • 2 Rondelles 26H-2319M-00
  • 1 Guide de fourreau 3JJ-23125-00
  • 1 Guide de tube 3JJ-23171-00
  • 1 Rondelle cuivre 2K8-23158-L0 (peut être remplacée par un modèle industriel de dimension comparable)
  • 0.41 litre d’huile de fourche 20W.

Dépose du tube :Après déshabillage de la machine, mettre un cric sous le bloc-moteur, levez l’avant de la moto, déposez la roue avant, le garde-boue, les étriers de freins (sans les débrancher) et purgez l’air du système CLASS. A l’aide de la clé de 10 plate, débranchez les canalisations d’air comprimé (durites souples se trouvant sous le té de fourche supérieur). ATTENTION, il reste toujours une surpression résiduelle au moment de l’ouverture du circuit. Débranchez les valves de l’anti-plongée (fils noirs, connecteurs blancs). POUR DES QUESTIONS D’EFFICACITE, ON PROCEDE A LA VIDANGE DU TUBE PLUS TARD. Desserrez les tés de fourches (clé de 10 en haut, Allen de 6 en bas). Avant de pouvoir sortir le tube complètement, déposez la collerette du circuit d’air et son entretoise de calage. ATTENTION, avec le temps, cette collerette a tendance à rester collée sur le tube. Faites-la tourner, pour décoller ses joints toriques, et glissez le tout vers le haut. Déposez le clip de retenue, sortez le tube et déposez le soufflet.

Démontage du tube : En maintenant le tube vertical, déposez le capuchon noir au sommet du tube. Avec la clé Allen de 17, ouvrez le bouchon (repère 17.48), récupérez la douille en alu (repère 29.62), l’entretoise (repère 27.60) et le siège de ressort (repère 14.45). ATTENTION, le ressort de fourche pousse l’ensemble. Veillez à ne perdre aucune pièce, en le retenant jusqu’au desserrage complet du bouchon. Sortez le ressort. Retournez le tube pour le vidanger. On peut déposer également la valve d’anti-plongée (clé Allen de 5), pour parfaire la vidange et le nettoyage du tube. Attention dans ce cas à récupérer les joints toriques (x 2). Mettez le fourreau dans un étau, en le protégeant à l’aide de mordaches en cuivre, ou de chiffons. Veillez à ce qu’il ne puisse pas pivoter. Déposez le clip de fermeture du fourreau, avec la pince à becs, et récupérez la rondelle entretoise. Le spi est désormais visible. Enfoncez le tube au maximum dans le fourreau. A l’aide de la clé « spéciale », bloquez le noyau plongeur, par l’intérieur du tube. Débloquez le boulon de fermeture (repère 19.50) avec la clé Allen de 8, récupérez sa rondelle cuivre, et la remplacer. Sortez le noyau plongeur, avec ses cales et son ressort. En tirant par à-coups sur le tube, chassez le spi hors du fourreau. Déposez les guides du tube (repère 10.41) et du fourreau (repère 7.38) et sa rondelle. CES PIECES SONT A REMPLACER OBLIGATOIREMENT EN MEME TEMPS QUE LE JOINT SPI. Mesurez la longueur libre du ressort de fourche : cote limite 457 mm. Si elle est plus faible, le ressort est à remplacer.

Ré-assemblage du tube : Huilez et posez le guide du tube (repère 10.41). Mettez en place de nouvelles rondelles d’espacement (2 plates et 1 ressort) sur le noyau plongeur (repères 22.55 et 23.56). Mettez en place le tube. A l’aide de la clé « spéciale », mettez en place le noyau plongeur à l’intérieur du tube. Mettez le boulon de fermeture (repère 19.50), muni de sa nouvelle rondelle cuivre. Loctite Freinfilet obligatoire sur ce boulon, couple de serrage de 4 m/kg. Posez le guide de fourreau, en le faisant coulisser sur le tube. Utilisez un tube de diamètre adéquat, ou le coulisseau de pose du spi. Attention à ne pas l’endommager, et prendre garde à ce qu’il soit correctement positionné. Posez sa rondelle. Après l’avoir graissé (intérieur/extérieur), mettez en place le joint, avec un outil adapté (coulisseau ou tube). Posez sa rondelle et son clip de retenue. Si ce n’est déjà fait, reposez la valve d’anti-plongée sans oublier ses 2 joints toriques. Serrage des vis à 0.7 m/kg. Remettez le tube à la verticale, posez le ressort avec les spires resserrées vers le bas. Vérifiez au préalable l’état des joints toriques du bouchon et de la douille alu. Tirez bien sur le tube pour le faire remonter au maximum. Faire le remplissage d’huile : qualité 20W, quantité 0.41 l. Posez le siège de ressort, l’entretoise, la douille alu (joint torique vers le bas), et le bouchon. Couple de serrage 2.3 m/kg.
Repose du tube : Glissez le tube dans le té de fourche inférieur, mettez en place le clip de retenue, la collerette du système d’air. Vérifiez l’état des joints toriques de cette dernière, et les changer au moindre doute. Posez l’entretoise de calage, et glissez le tube à fond dans le té supérieur. Serrez le té inférieur au couple de 2.3 m/kg. Serrez le té supérieur au couple de 2 m/kg. Rebranchez le circuit d’air, les valves d’anti-plongée, et vérifiez qu’il n’y ait pas de fuite (air ou huile). Un fois l’ensemble du train avant remonté, manœuvrez-le, contact coupé, pour répartir l’huile dans la fourche.


La fourche est l’un des organes essentiels de la tenue de route de votre machine. Il est impératif de respecter ses assemblages et les couples de serrage indiqués. Votre sécurité en dépend !